mediatheque » architecturedz | Bloguez.com ♥ Blog

 mediatheque

6/10/2008

mediatheque d'Antibes Juan Les Pins

 

 

 

Bruno Huerre a conçu avec Pierre Riboulet, avant son décès en 2003, la nouvelle bibliothèque dAntibes en optant pour une organisation par demi-niveaux de part et d'autre dun vide central, latrium. Organisés autour de ce grand atrium central, les espaces sont très diversifiés tout en gardant une continuité par le parcours et les vues traversantes. Découverte.

Le projet

La nouvelle bibliothèque est implantée en centre ville, en bordure de la ville ancienne. Le site très dense est entouré de hauts et imposants bâtiments de logements qui bordent les rues. Lassiette de la surface à construire est relativement petite en regard du programme à bâtir.

Le bâtiment est implanté sur la totalité de lemprise admissible. Les surfaces à construire en superstructure se développent sur trois niveaux principaux, un quatrième partiel. Quatre niveaux en infrastructures sont dédiés aux services du livre et au parc de stationnement public dont le fonctionnement est séparé de la bibliothèque.

Les quatre niveaux de superstructure constituent un front bâti sur les deux boulevards principaux du terrain. Une large fenêtre a été ménagée dans la façade principale urbaine dans la continuité visuelle de la rue Chaudon située à lopposé. Elle constitue une invitation, un transfert de lextérieur vers lintérieur. Elle apporte également lumière et transparence au coeur du bâtiment.

 

 

Organisation architecturale : un espace sans coupure

Pour éviter l'effet "grand magasin" avec ses rayons spécialisés par étages, une organisation par demi-niveaux de part et d'autre dun vide central, latrium, a été adoptée. Ces plateaux décalés sont réunis entre eux par des volées d'escaliers installés au droit des postes d'information et de prêt et par des rampes sur le côté opposé qui permettent de changer de niveau sans changer d'espace dans le mouvement même de la marche. Il en résulte des transparences sur la longueur totale du bâtiment (50 m) et très différentes selon les niveaux, et qui ont le même but dunifier les parties en un tout.

Ainsi, il est possible daller du haut en bas du bâtiment, au cours d'une même promenade, en parcourant les différents secteurs et en ayant toujours une vue sur l'ensemble. Le grand atrium central joue un rôle prépondérant dans l'organisation intérieure mais aussi en tant que facteur d'unité pour toute la partie publique du bâtiment. Il est éclairé zénithalement et par la grande fenêtre urbaine. Il permet de saisir, dès l'entrée, lorganisation de l'ensemble des plateaux de lectures dédiés à chaque discipline qui sadditionnent sans coupure.

ce grand lieu de culture en chantier depuis 5 ans comptait déjà 1000 inscrits recensés quelques jours seulement après louverture le 11 décembre dernier. Organisée autour de ce grand atrium central, les espaces sont très diversifiés tout en gardant une continuité par le parcours et les vues traversantes. Ainsi, chacun trouve sa place, soit entouré de livres dans un lieu confiné, soit en bordure du vide central à la vue de tous ; en rapport avec la rue pour lire les actualités près des baies vitrées, ou en rapport avec le ciel et le paysage au dernier étage pour consulter un dvd.

Plus quune médiathèque, le bâtiment est un lieu d’échange et de culture. Et cest bien ce qua souligné Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture d'alors, dans son discours en saluant le caractère ouvert de larchitecture. "Je remarque avec plaisir combien sont atténuées ici les éventuelles séparations entre les sections et les supports. Pas despace strictement clos (). Chacun ici doit se sentir accueilli et accueillir cest donner lesprit de découverte", dit-il.

 

 

 

Category : PROJETS | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |