Quel est le rôle de l’architecte juré ? » architecturedz | Bloguez.com ♥ Blog

 Quel est le rôle de l’architecte juré ?

23/4/2009


architecte

Ordre des architectes : Quel est le rôle de l’architecte juré ?

C’est quoi un architecte juré et c’est quoi son rôle ? Un document de l’Ordre des architectes de Tlemcen vulgarise cette profession peu ou mal connue. « Le rôle de l’architecte juré participant à un jury de maîtrise d’œuvre est essentiel.

 

C’est au cours des séances du jury que l’architecture est débattue et que se décide le choix du projet qui déterminera le cadre de vie de nos concitoyens », indique M. Saïd Bali, le président de la délégation de l’Ordre. « C’est en effet au juré, renchérit-il, que revient la lourde tâche, à force de persuasion et de négociation, d’obtenir un déroulement serein des débats et surtout de conseiller le maître d’ouvrage pour que le meilleur projet soit choisi ». Tout en sachant que les jurés proposés aux maîtres d’ouvrage sont parmi les architectes les plus expérimentés, les plus compétents, les plus informés et les plus référencés. « Il ne faut pas oublier non plus que l’architecte proposé par l’Ordre au sein du collège de tiers de maîtres d’œuvre n’est présent que par la seule volonté du maître d’ouvrage qui lui reconnaît une aptitude à siéger ». C’est donc, selon notre interlocuteur, « sa capacité (l’architecte) à faire preuve de professionnalisme, de rigueur, de compétence qui incite le maître d’ouvrage à recourir à nos services ». L’architecte doit éviter tout comportement conflictuel et corporatiste, sauf en cas d’irrégularité flagrante et il ne doit pas prétendre être le détenteur exclusif de la capacité du jugement d’un projet d’architecture. M. Bali explique, en outre, que « le juré est loin de se comporter en censeur, il doit au contraire s’efforcer de mettre en exergue son rôle de synthèse, capable d’analyse objective face à une multiplicité de critères et il doit assumer son devoir pédagogique envers les moins initiés pour faire émerger des choix de qualité ». Pour conclure, le président de la délégation dira : « Pour toutes ces raisons, vous comprendrez qu’une position uniforme de tous est nécessaire afin que la politique ordinale soit cohérente dans sa participation aux jurys sur tout le territoire national, et c’est dans cet esprit et dans un souci interrégional qu’un guide du juré sera établi ».

 

Par C. Berriah

Source : http://www.elwatan.com





 

Category : DEBAT | Write a comment | Print

Comments

Richard Blake, le 17-09-2012 à 15:22:35 :

Richard Blake

Il ne faut pas oublier non plus que l’architecte proposé par l’Ordre au sein du collège de tiers de maîtres d’œuvre n’est présent que par la seule volonté du maître d’ouvrage qui lui reconnaît une aptitude à siéger

commercial property

| Contact author |